Your browser either does not support JavaScript or you have turned JavaScript off.

5 conseils pour améliorer vos performances WiFi

KB-3727   |   FAQ   |   Crée le 23.10.2017   |   Dernière mise à jour: 14.09.2018

1. Vérifier les capacités de votre connexion internet

Une erreur courante est de se dire que si son débit est mauvais, cela vient de sa connexion WiFi. Cela vient peut-être simplement de votre ligne internet. La première chose est donc de faire un test de débit avec un PC câblé en Ethernet pour savoir à quoi s’attendre quand vous faites le test en WiFi.

Cette donnée vous permettra d’avoir une base pour la suite car la différence entre les débits de votre connexion internet et les débits théoriques de votre connexion sans fil peut être drastiquement différente !

N’hésitez pas à refaire des tests de débit régulièrement avec votre PC connecté en Ethernet pour vous assurer que votre débit internet n’est pas instable, ce qui fausserait encore une fois les tests.

 

2. Bien placer vos équipements WiFi

Il vous faut essayer de placer vos équipements WiFi (routeur ou borne WiFi) dans un endroit le plus ouvert possible, évitez tout ce qui pourrait obstruer ou altérer le signal comme par exemple un mur, un gros meuble ou tout appareil source d’interférence (téléphone sans-fil, micro-onde, équipements électroniques, ligne électrique en courant fort, etc…).

 

3. L’orientation des antennes

Votre équipement WiFi a forcément des antennes, qu’elles soient internes ou externes : cela est très important ! Si les antennes sont externes, sauf cas exceptionnel, ce sont des antennes omnidirectionnelles, c’est-à-dire qu’elles diffusent à 360° autour d’elles. Il faut donc qu’elles soient orientées vers le haut pour qu’elles soient en perpendiculaire des périphériques qui se connecteront dessus et non en direction de ceux-ci.

Si les antennes sont internes au produit cela est tout aussi important. Hormis les bornes équipées de la technologie Smart-Antenna, qui adaptent de manière intelligente l’orientation de ses antennes selon les périphériques qui se connectent dessus, les équipements à des antennes internes ne doivent pas être placés n’importe comment. Certaines bornes WiFi sont uniquement des bornes de plafond et auront une mauvaise couverture si elles sont placées sur un mur et inversement pour une borne murale placée au plafond ou posée sur un bureau ne délivreront pas les résultats attendus. Renseignez-vous dans la documentation du produit ou auprès de vos interlocuteurs privilégiés chez Zyxel qui pourront vous répondre et vous conseiller au mieux !

 

4. Une bonne couverture est une couverture qui utilise les bons canaux

Vous entendez surement souvent parler des canaux WiFi, mais savez-vous ce que c’est ou comment les utiliser ? Car cela est surement la chose la plus importante à configurer quand vous faites une installation WiFi. Vous pouvez avoir les points d’accès les plus puissants du marché et pourtant avoir un débit et une stabilité pitoyables, ce qui est bien dommage !

La raison ? Un chevauchement de canaux. Cela peut vous écrouler le débit ou tout simplement vous créer des zones blanches dans votre couverture WiFi ! Ce point n’est pas à prendre à la légère car cela peut faire la différence. Il faut donc éviter les chevauchements de canaux à tout prix que ce soit entre vos équipements mais aussi avec ceux de vos voisins car ceux-ci utilisent sûrement le WiFi aussi et celui-ci peut rayonner jusque chez vous. Si vous n’avez pas ou peu de connaissances dans ce domaine, vous pouvez trouver des informations sur Internet ou si vous voulez quelque chose de plus complet, Zyxel vous propose des formations WiFi qui vous permettront d’apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur la meilleure façon d’optimiser vos installations. Un client qui vous recommande c’est toujours bon à prendre non ?

En attendant n’hésitez pas à vous renseigner sur la fonction DCS (Dynamic Channel Selection) qui fait une détection automatique du meilleur canal à utiliser. Cette fonctionnalité ne vous évite pas de comprendre le principe des canaux WiFi mais il peut servir dans certaines situations.

 

5. Les mises à jour, un point à ne pas sous-estimer

On ne le répètera jamais assez : avant de configurer et installer un produit, quel qu’il soit, vérifiez s’il est à jour ! Si ce n’est pas le cas, veillez à le mettre à jour car les mise à jour renferment des corrections de bug qui pourraient vous impacter et des ajouts de fonctionnalités qui pourraient s’avérer précieuses ! Et n’oubliez pas de maintenir vos produits à jour !

Maxime BAFFREY