Your browser either does not support JavaScript or you have turned JavaScript off.

Best Practice WiFi : les interférences

KB-3714   |   FAQ   |   Crée le 10.07.2017   |   Dernière mise à jour: 14.09.2018

On nous ment : le canal 13 n’existe pas !

Sous ce titre laconique je souhaite commencer ici une série de petits articles couvrant des sujets divers autour de nos incontournables installations WiFi.

Du point d’accès autonome installé dans un simple bureau au réseau de dizaines d’AP contrôlés en milieu industriel, petit tour d’horizon des bonnes pratiques d’installation.

Penchons-nous aujourd’hui sur la première source de nos ennuis que sont les interférences. Et des plus simples mesures pour les limiter.

Qu’est-ce qu’une interférence ?

En communication radio, une interférence désigne toute autre émission d’onde radio venant se superposer à votre signal, rendant celui-ci moins ‘audible’.

Différents types d’interférences :

  • Co-Channel : Tous les clients et les points d’accès utilisant le même canal et entrant en compétition pour leur ‘temps de parole’.
  • Adjacent-Channel : Tous les clients et les points d’accès utilisant des canaux se chevauchant les uns les autres.
  • Non-WiFi : Tous les équipements ne répondant pas au standard 802.11 et utilisant les mêmes bandes de fréquence.

Pour les perturbations provenant d’équipements non WiFi il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire. Détecter les sources de perturbation nécessite de pratiquer un audit du site en utilisant un analyseur de spectre et de prendre les mesures adéquates. Les supprimer étant souvent le seul remède.

Pour les interférences Co-Channel et Adjacent-Channel, voici les recommandations que vous devriez respecter :
  • Evitez les trop fortes concentrations de clients autour d’un même point d’accès. Il peut parfois être intéressant de diminuer les puissances d’émission des bornes et d’augmenter leur concentration. Les points d’accès disposant de la technologie d’antenne « smart-antenna » sont également d’une aide précieuse.
  • Utilisez des points d’accès double radio afin de répartir les clients sur les deux bandes de fréquence 2.4GHz et 5GHz devient aujourd’hui indispensable.
  • Assurez-vous que tous les clients aient une bonne couverture radio. Les clients ayant du mal à se faire entendre pénalisent tout le monde.
  • N’utilisez pas de largeur de bande trop élevée. En environnement dense, sur la bande des 2,4GHz ne dépassez pas 20Mhz. En 5GHz, une largeur de bande de 40Mhz peut être tolérée mais jamais plus. Souvenez-vous : plus vous augmentez la largeur de bande, plus vous augmentez les interférences.
  • Planifiez et respectez votre plan de cellule. Vous disposez de 19 canaux ne se chevauchant pas sur la bande de fréquence 5GHz, mais seulement de 3 en 2.4GHz.
Comment ça 4 canaux en 2.4Ghz !?

Comment ça il est possible d’utiliser les canaux 1, 5, 9 et 13 plutôt que les seuls 1, 6 et 11 et ainsi gagner une cellule de diffusion !?

Non s’il vous plait, oubliez que le canal 13 existe. D’abord parce-que la plupart du temps vous ferez vos installations dans des zones qui accueillent un public international et que très peu de pays autorisent les canaux supérieurs à 11. Ensuite parce-que nos ordinateurs intègrent des chipsets WiFi et des drivers provenant de pays ou ces canaux ne sont pas autorisés.

Votre OS en version française vous dit que c’est possible ? Allez vérifier les capacités de connexion Ad-Hoc de votre matériel.

Vous ne pouvez pas aller au-delà du canal 11 ? Tiens donc...

Le canal 13 n’existe pas...

Pierre-Emmanuel VINCENT